Comment réagir face aux fortes émotions des autres ?

Du réveil au coucher, nous sommes traversés chaque jour par des tonnes d’émotions. Il peut s’agir de la joie d’une promotion au travail, la tristesse à la suite d' une déception amoureuse ou de la peur du décès d’une personne que nous tenons à cœur. Les émotions sont des réactions affectives qui surviennent en réaction à un élément déclencheur. 

Certaines émotions sont passagères et d’autres permanentes : à l’instar de l'envie de vengeance qui réside de façon permanente dans l'être qui souhaite l’obtenir. Par ailleurs les émotions peuvent être vécues selon des intensités différentes, allant d'une intensité minimale à une intensité extrême: les émotions fortes

Boire son café au lait bien chaud procure éventuellement de la joie, mais voir son enfant devenir par exemple premier de la classe procurera une joie d’intensité plus grande. 

Quelles sont les émotions fortes et qui peut être touchée ? 

Des études scientifiques ont permis de regrouper toutes les émotions qui nous traversent en 6 émotions fondamentales à savoir : 

La joie

Elle est éprouvée par une personne lorsqu’une aspiration, un désir est satisfait ou en voie de l'être.

La peur 

C'est une émotion qui nous traverse à la perception d’une menace ou d’un danger qu’ils soient réels ou imaginaires. Elle peut être ressentie à la suite d' événements physiques que nous jugeons dangereux, mais aussi dans des contextes sociaux et psychologiques. 

La colère

Nous la ressentons lorsque nos besoins, valeurs ou attentes sont menacées. Elle se caractérise par une frustration, une irritation et une tension élevée. 

La tristesse

Elle traduit la douleur émotionnelle associée ou caractérisée par des sentiments de désespoir, de chagrin et de déception. 

Le dégoût

Sentiment de répulsion, provoqué par quelqu'un dont les actions vont à l’encontre de nos valeurs. Le dégoût peut également provenir de certaines choses qui ne nous plaisent guère. 

La surprise

C’est l’émotion que l’on ressent lorsqu’un événement inattendu se réalise. 

Sachant qu’une émotion représente la réaction affective à un élément déclencheur, toutes ces émotions peuvent devenir des émotions fortes en fonction de leur intensité.

Les émotions fortes peuvent concerner tout le monde. Qu’elles soient positives ou négatives, nous sommes des êtres émotifs. De ce fait, vos enfants, votre partenaire de vie, vos amis, vos parents, peuvent avoir des émotions fortes.

Cependant les émotions fortes peuvent avoir des effets différents en fonction de la nature de l’émotion, le contexte dans lequel l’émotion est ressentie, mais surtout en fonction de la personne.

Les émotions positives sont très souvent bien accueillies. Toutefois, ce sont les émotions négatives très fortes qui créent généralement des problèmes. Une personne submergée par une émotion négative très forte peut se renfermer, ce qui peut lui causer des traumatismes plus tard. 

Comment réagir face aux émotions fortes des autres ? Nous vous présenterons des ébauches de solutions dans la suite de cet article.

 

Quelle démarche suivre face aux émotions des autres ?

Réussir à suivre une démarche pour recevoir ses émotions personnelles et les accepter est un travail d'arrache-pied. Devoir le faire lorsqu’il s’agit d’une autre personne est une tâche encore plus difficile mais indispensable. En effet, comprendre les autres et les émotions qu’ils ressentent à de nombreux avantages.

Un meilleur épanouissement familial 

De nombreux parents ont des difficultés à comprendre ce que ressentent leurs enfants, et ne savent pas comment agir en conséquence. Or, en essayant de mieux comprendre les émotions des autres, ils pourraient facilement améliorer leurs relations.

Un meilleur épanouissement professionnel

Si vous parvenez à comprendre vos collègues et à les soutenir lorsqu’ils sont envahis d’émotions fortes, ils vous feront plus confiance. Ils seront enclins à vous rendre l’appareil dans des situations difficiles. 

Il s’agit là de deux exemples parmi tant d’autres sur les avantages de la compréhension des émotions des autres. Par ailleurs, doit-on essayer de comprendre les émotions des autres au détriment de nos propres émotions ? 

Absolument pas ! Pour pouvoir aider vos proches à gérer leurs émotions, il vous faudra tout d’abord être capable d’identifier les vôtres et de les gérer. Une fois que cela sera fait, vous pourrez suivre la démarche suivante.:

Acceptez l’émotion de la personne

Acceptez que la personne soit traversée par une énorme colère ou une tristesse absolue. Si vous souhaitez réagir de la meilleure façon qui soit, l'acceptation des besoins de l’autre est primordiale. Il ne s’agit pas juste de hocher la tête, et de dire : oui, cette personne est en colère. Il est question ici de se forcer à admettre qu’une situation qu’on trouve plaisante peut mettre une autre personne en colère. 

Discuter avec la personne des observations que vous avez effectuées 

Faites lui savoir que vous avez remarqué une contrariété, un gène, une colère de sa part suite à un évènement qui s’est déroulé. La personne se sentira plus en sécurité dans la mesure où vous souhaitez comprendre ce qui ne va pas.

Exprimer délibérément ce ressenti

Utilisez des mots pour qualifier ce que vous pensez en lui posant des questions pour comprendre les émotions qu'elle traverse. Vous pourrez par exemple lui demander s'il s’agit de telle situation qui l'a mise dans un tel état. 

Amenez la personne à détailler les éléments déclencheurs de cette émotion

Lorsqu’une personne est traversée par une émotion forte, bien évidemment cela apparaît suite à un élément déclencheur. Dites vous que cet élément déclencheur n’est que l’iceberg. Votre travail reviendra à pousser la personne à se creuser les méninges pour comprendre les causes plus éloignées de cette réaction.

Amenez la personne à réévaluer la situation 

Vous pouvez essayer en lui faisant comprendre que cet événement n’aura pas un si grand impact d’ici la soirée, la semaine prochaine ou le mois prochain. Le but ici est de permettre à la personne de relativiser sur la situation qu’elle traverse afin de s’alléger du poids. 

 

Nos émotions sont nos marques : elles nous caractérisent et renseignent à suffisance sur notre soi intérieur. Nous sommes tous les jours traversés par des émotions d'intensité plus ou moins élevées. Elles sont à même de modifier notre comportement lorsqu’elles sont mal traitées. Il revient à chacun de nous de les recevoir et d'essayer d’élucider le message qu’elles cherchent à nous transmettre. Cela est la base pour pouvoir comprendre les émotions des autres et agir en conséquence.

Est-ce qu'il existe des enfants violents ?

Aujourd’hui plus que jamais nous sommes témoins de violence de tout genre. Les plus répandues étant celles physiques et sexuelles à l’endroit des femmes et des enfants, perpétrées par des personnes adultes. 

Mais il existe une toute autre forme de violence bien présente depuis longtemps et qui prend de plus en plus de l’ampleur : il s’agit de la violence perpétrée par les enfants. Eh oui, il existe des enfants violents.

 

C’est quoi un enfant violent ?

Un enfant violent se définit comme toute personne dont la tranche d'âge est comprise entre 0 et 12 ans, qui affiche un comportement non désiré, hostile et nuisible capable de porter atteinte à l’intégrité physique ou psychique d’une autre personne, à ses droits ou sa dignité. Les enfants violents se rencontrent de plus en plus dans les lieux publics comme les établissements scolaires, les aires de jeu où ils manifestent le plus souvent des signes de violence. 

 

Quels sont les éléments déclencheurs de violence chez l’enfant ?

La violence perpétrée par les enfants résulte très souvent de nombreux facteurs tant sur le plan familial, que scolaire.

Exposition à la violence 

Les enfants ayant subi de près ou de loin des signes de violences sont plus enclins à les reproduire. En effet, pour eux, cela représente le seul moyen qui est mis à leur disposition pour faire passer une information. Il peut s’agir de : 

  • la maltraitance parentale : avec des châtiments sévères, des fessées régulières.
  • la violence sexuelle où la dignité de l’enfant est mise en péril.
  • Des disputes de couples : bien que la violence ne soit pas appliquée directement à l’encontre de l’enfant, ce dernier la vit de la même façon en observant ses parents se battre.
  • les enseignants violents : certains enfants craignent leur milieu scolaire plus que tout autre chose, à cause de la violence perpétrée par les enseignants incapables de comprendre les besoins réels de chaque enfant.

Voici quelques violences auxquelles sont soumis certains enfants et qui malheureusement impacteront leurs comportements négativement.

Manque de suivi 

Une étude scientifique a prouvé que dans leur plus jeune âge, les enfants ne pensent qu’à leur propre bonheur : ce qui peut sembler très égoïste pour les personnes adultes. En effet, ils tendent à vouloir centrer toute l’attention sur eux. Lorsque cela n’est pas le cas, ils trouvent un moyen d’exprimer leur mécontentement par des comportements violents. 

Toutefois, certains parents ne fournissent aucun effort pour participer à l’épanouissement de leur enfant. Il en résulte une énorme frustration, un sentiment d’abandon que l’enfant essaye d’extérioriser avec violence. 

Aussi, la violence perpétrée par les enfants peut provenir du sentiment de rejet de leur parent face à leurs aptitudes physiques ou intellectuelles réduites. Certains parents ne supportent pas d’avoir des enfants qui ne répondent pas à leurs attentes.

Les situations sociales frustrantes 

La violence perpétrée par les enfants naît également du rang social des parents. Les enfants vivant dans une pauvreté extrême sont plus enclins à se livrer à la violence dès leur plus jeune âge. Cela peut se comprendre par le fait qu’ils cherchent à obtenir une sécurité qu’ils ne pourraient s’offrir avec leurs situations financières précaires.  

Une vie monoparentale où l’autorité des deux parents n’est pas appliquée conduit également à de potentiels cas de violence. De plus, la séparation parentale est généralement mal vécue par ces derniers qui refusent de se voir retirer le bonheur de vivre simultanément avec leurs deux parents. 

Les médias 

Les médias valorisent de plus en plus les scènes de violences. Que ce soit dans les films d'action ou les animés, on retrouve facilement des actes qui incitent à la violence. Il en découle, une envie croissante pour les enfants de vouloir les reproduire avec leur entourage. 

D’ailleurs, une étude faite aux Etats-Unis démontre qu’un enfant qui passe une heure par jour à regarder la télévision est plus enclin à se livrer à des actes de violences comparé à un enfant qui ne visionne pas du tout.

Les difficultés à s’exprimer 

Bien au-delà de tout ce que l’on peut penser, certains enfants éprouvent d’énormes difficultés à exprimer avec des mots ce qu’ils ressentent. Certains optent donc pour des comportements violents en espérant pouvoir transmettre le message de cette façon.

 

Comment se comporter face à un enfant violent ?

Un enfant à comportement violent peut être remis sur la bonne voie. Pour cela il suffit de comprendre les raisons qui le poussent à se mettre en colère et d’y remédier de la meilleure façon qui soit.

La première étape consistera à remettre en question le comportement que vous adoptez vis-à-vis de lui. Vous devrez donc vous poser les bonnes questions à savoir : 

  • Est-ce que j’inflige régulièrement des châtiments sévères/violents à mon enfant ? 
  • Est ce que je pratique en sa présence des actes de violence ? Il peut s’agir d’une dispute avec votre conjoint, consommation excessive d’alcool, de stupéfiants…
  • Est ce que j'accorde assez de mon temps à mon enfant ?
  • Est ce que je participe activement à ses activités favorites ?
  • Comment puis-je l'amener à accepter notre situation financière ? 
  • Comment puis-je l'amener à vivre moins difficilement mon divorce ?
  • Comment puis-je contrôler de façon optimale les informations auxquelles il est soumis ? 
  • Comment puis-je m'assurer que tout se déroule bien dans son établissement ?

Après vous être posé autant de questions, il est certain que vous aurez des réponses claires. Ces réponses vous aideront à modifier votre comportement afin de créer une ambiance de sérénité avec votre enfant.

 

La violence perpétrée par l’enfant est majoritairement due à son environnement direct et indirect. L’enfant reproduit rapidement ce qu’il observe. Ainsi, un environnement qui incite à la violence produira un enfant au comportement violent. 

Il revient donc à chaque parent conscient du mal-être de son enfant, de faire tout le nécessaire pour y remédier. Tout en espérant que cet article vous aidera à y voir plus clair, nous précisons qu’il est à titre informatif et ne saurait se substituer à un expert de comportements infantiles.

Pour en savoir plus concernant le comportement d’une enfant violent et comment y remédier, nous vous invitons à rejoindre notre Webinaire gratuit qui se tiendra le dimanche 14 janvier à 21h.

Nous partagerons avec vous des conseils pratiques pour vous aider à accompagner votre enfant violent jusqu’à ce qu’il se détache de tous ses comportements agressifs.

Apprenez à être Confortable dans l'Inconfort pour Nourrir Votre Croissance Personnelle et Celle de Vos Enfants

L'inconfort peut être défini comme une sensation désagréable ou une gêne émotionnelle et/ou physique résultant de situations qui défient notre zone de confort habituelle. Il peut prendre de nombreuses formes : des défis professionnels aux moments de vulnérabilité personnelle, en passant par les changements inattendus. C'est la sensation désagréable qui surgit lorsque nous sommes confrontés à quelque chose de nouveau, incertain ou difficile. Plutôt que de le percevoir comme une menace, considérons l'inconfort comme un signal de croissance imminente.

Dans cet article, nous explorerons ce qu'est réellement l'inconfort, pourquoi il est crucial de l'accepter, et comment embrasser cet état peut être le chemin vers une vie plus accomplie.

 

Pourquoi accepter l'inconfort ?

Accepter l'inconfort est essentiel pour notre développement personnel. C'est dans ces moments délicats que nous découvrons nos limites, apprenons à les repousser et nous révélons à nous-mêmes. Éviter systématiquement l'inconfort peut conduire à la stagnation, à l'ennui et même à des regrets ultérieurs. En embrassant l'inconfort, nous ouvrons la porte à de nouvelles opportunités et à une vie plus riche en expériences.

 

Quelles sont les situations inconfortables de notre quotidien ?

Pour vous aider à bien comprendre l’inconfort, nous avons jugé intéressant de vous présenter les différentes situations inconfortables de la vie quotidienne. Vous vous reconnaitrez certainement dans plusieurs d’entre elles.

 

Le Changement 

Qu'il s'agisse d'un changement professionnel, personnel ou même de routine, l'inconfort accompagne souvent les transitions. L'incertitude et l'adaptation à l'inconnu peuvent susciter un inconfort significatif.

 

Les Nouvelles Expériences 

Explorer des territoires inconnus, que ce soit dans le domaine professionnel ou personnel, peut déclencher des sentiments d'anxiété et d'appréhension. La peur de l'inconnu est une source fréquente d'inconfort.

 

La Prise de Risques 

Prendre des décisions audacieuses et sortir de sa zone de confort peut être inconfortable. La crainte de l'échec ou du jugement des autres peut créer une résistance face à la prise de risques.

 

Les Échecs et les Défis 

Faire face à des échecs ou à des défis majeurs, que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle, peut être une expérience profondément inconfortable. Cependant, c'est souvent dans ces moments que la croissance personnelle est la plus significative.

 

L'Autodiscipline 

Établir et maintenir des habitudes saines demande souvent une dose d'autodiscipline. Sortir de la zone de confort sédentaire pour adopter un mode de vie plus actif peut être particulièrement inconfortable au début.

 

Ces différentes situations inconfortables cachent de nombreuses leçons de vie. Dans la suite de cet article, nous allons vous dévoiler les bienfaits de l’acceptation de l’inconfort.

 

Les Bienfaits de l'Acceptation de l'Inconfort en Tant que Parent

 

En tant que parent, l'acceptation de l'inconfort peut apporter des avantages significatifs non seulement à votre propre développement personnel mais aussi à celui de vos enfants. Voici trois bienfaits cruciaux de cultiver cette acceptation dans le contexte de la parentalité :

 

Modèle de Résilience pour les Enfants :

En faisant preuve d'acceptation face à l'inconfort, vous offrez à vos enfants un modèle puissant de résilience. Les enfants observent et absorbent les comportements de leurs parents, et voir que vous pouvez naviguer à travers des situations difficiles avec calme et assurance les encourage à développer leur propre capacité à faire face aux défis. Cela crée un environnement où l'inconfort devient une partie normale de la croissance et du développement.

 

Encouragement de l'Exploration et de la Prise de Risques :

L'acceptation de l'inconfort en tant que parent encourage un environnement familial propice à l'exploration et à la prise de risques, deux éléments essentiels pour le développement sain des enfants. En démontrant une attitude positive envers l'inconnu, vous incitez vos enfants à sortir de leur zone de confort, à essayer de nouvelles activités, et à développer un esprit d'initiative. Cela renforce leur confiance en eux et les prépare à affronter les défis de manière proactive tout au long de leur vie.

 

Favorisation de la Communication Ouverte :

L'inconfort est souvent associé à des conversations difficiles, que ce soit sur des sujets familiaux sensibles, les échecs, ou d'autres aspects de la vie quotidienne. En tant que parent, l'acceptation de l'inconfort favorise une communication ouverte et honnête au sein de la famille. Cela crée un espace où les enfants se sentent à l'aise de partager leurs propres préoccupations et expériences, renforçant ainsi les liens familiaux et créant une atmosphère de soutien mutuel.

 

En somme, en tant que parent, embrasser l'inconfort non seulement nourrit votre propre croissance personnelle mais offre également à vos enfants des outils essentiels pour naviguer à travers les défis de la vie. Cela crée un environnement familial basé sur la résilience, l'exploration et la communication ouverte, jetant les bases d'une vie épanouissante pour toute la famille.



Comment cultiver l'Acceptation de l'Inconfort pour son mélioration Personnelle en tant que parent ?

En tant que parent, cultiver l'acceptation de l'inconfort peut être une clé précieuse pour votre propre amélioration personnelle, tout en offrant un modèle positif à vos enfants. Pour y parvenir, voici quelques conseils à mettre en pratique.

 

Pratiquer la Pleine Conscience Parentale

La pleine conscience consiste à être pleinement présent et conscient de l'instant présent, y compris des émotions inconfortables. En tant que parent, vous devez intégrer la pleine conscience dans votre quotidien. 

Lorsque vous ressentez de l'inconfort, que ce soit face à des défis parentaux, des erreurs ou des moments de tension, prenez une pause consciente. Identifiez ces émotions sans les juger. 

Pratiquer la pleine conscience vous permettra de développer une relation plus saine avec l'inconfort, en le reconnaissant comme une partie naturelle du parcours parental.

 

Changer la Perception de l'Inconfort

Modifiez la façon dont vous percevez l'inconfort. Au lieu de le voir comme une menace, considérez-le comme une opportunité de croissance. Chaque situation inconfortable peut être une occasion d'apprentissage. Lorsque vous êtes confronté à des moments difficiles en tant que parent, demandez-vous ce que vous pouvez tirer de cette expérience. 

Cette perspective transformationnelle favorise l'acceptation proactive de l'inconfort, le transformant en un catalyseur positif pour votre amélioration personnelle.

 

Fixer des Objectifs Progressifs pour Vous-Même et Vos Enfants

Établissez des objectifs qui défient vos propres limites et encouragez des objectifs similaires pour vos enfants. Que ce soit apprendre quelque chose de nouveau en famille, entreprendre des projets créatifs, ou simplement sortir de la routine quotidienne, ces objectifs progressifs créent des occasions d'inconfort contrôlé. 

En célébrant les petites victoires, vous renforcez une mentalité de croissance, tant pour vous que pour vos enfants.

 

Favoriser un Environnement d'Échange Ouvert

Créez un environnement familial qui encourage la communication ouverte sur les sujets inconfortables. Établissez des moments réguliers où chaque membre de la famille peut partager ses préoccupations, même celles qui pourraient être difficiles à aborder. 

En normalisant la discussion autour de l'inconfort, vous montrez à vos enfants que c'est une partie naturelle de la vie et que cela peut être géré de manière saine. Cela renforce la confiance et favorise une croissance émotionnelle.

 

Rejoignez Notre Webinaire Gratuit 

Si vous êtes prêt à explorer davantage la puissance de l'acceptation de l'inconfort pour votre amélioration personnelle en tant que parent, rejoignez notre webinaire gratuit.

Ensemble, nous explorerons des stratégies pratiques pour intégrer cette philosophie dans votre vie quotidienne, créant ainsi un cadre solide pour le développement personnel durable. 

Ne manquez pas cette opportunité de transformer l'inconfort en un catalyseur positif pour vous et votre famille. Inscrivez-vous dès maintenant pour notre webinaire !

 

Comment rester positive ?

Pourquoi faut-il garder le moral quand on est parent ? Eh bien, c'est pas juste pour faire joli, c'est bon pour la santé, carrément ! Être positif, c'est un super pouvoir contre le stress et la déprime. La vie ne nous fait pas toujours de cadeaux, ça c’est un fait ! Cependant, se mofondre tout le temps ne changera pas les choses. Il vaut mieux rester positif même dans les situations difficiles, car la positivité attirera vers vous des ondes positives. 

Ces ondes positives vous aideront à voir la vie du bon côté et à apprécier ce que vous avez malgré vos difficultés. Vous vous demandez comment rester positive ? A travers cet article, nous vous donnerons des conseils pratiques pour y arriver et améliorer votre vision du monde.

 

C’est quoi être positive ? 

Les personnes positives sont celles qui arrivent à voir une lueur de lumière où la majorité ne voit que du néant. Elles sont capables de transformer toutes les situations difficiles qu’elles rencontrent en nouvelles opportunités. 

Elles ne s'apitoient pas sur leur sort peu importe les difficultés auxquelles elles sont soumises. Elles ont toujours en tête, l’image du verre à moitié plein. Pour finir, elles pensent qu’il y’a pire que ce qu’elles vivent actuellement et sont reconnaissantes pour ce qu’elles ont. 

 

Pourquoi faut-il rester positive ?

Etre et rester positive est un état d’esprit que vous devrez impérativement adopter en tant que parent pour plusieurs raisons. 

C’est bon pour la santé

Vous voulez une astuce pour combattre le stress et la déprime ? C'est simple : soyez positif ! Des études ont montré que les optimistes ont moins de risques de choper des maladies liées au stress. Et bonus, être positif peut même rallonger votre vie. Pas mal, non ?

Un choix de vie pour être acteur de votre vie

Face aux galères, y'en a qui préfèrent jouer les victimes, se lover dans la routine et développer une humeur grise en permanence. Dans ces moments-là, l’optimiste choisit de prendre sa vie en main. Au lieu de subir, il choisit plutôt que de se laisser bouffer par la morosité.

 

Le positif attire le positif

En société, les positifs ont ce truc en plus : ils sont sympas, ouverts, et ont un sourire à toute épreuve.Et ça, c'est pas du hasard, c'est la loi de l'attraction. Les optimistes, c'est un peu comme des aimants à bonnes vibes. 

En pensant positif, vous ferez venir vers vous des trucs cool : des situations sympas, des gens positifs. À l'inverse, penser négatif, c'est attirer le gros nuage gris au-dessus de votre tête.

Comment faire pour rester positive ?

Etre et rester positive est un état d’esprit qui s'apprend, découvrez ces quelques astuces qui vous feront le devenir.

Éviter le perfectionnisme 

C’est ici que la majorité des parents se perdent et perdent aussi leurs enfants. En cultivant le culte du perfectionnisme, vos attentes vis-à -vis de vos enfants seront toujours très élevées. Certes, certains enfants réussissent tous les défis qui leur sont donnés par leurs parents, mais dans la majorité des cas, c’est le contraire qui se produit. 

Vos enfants n’arrivent pas à atteindre les objectifs fixés et vous les voyez comme des échecs ? Voici une bonne façon d’augmenter la négativité autour de vous.

Sachez apprécier ce que vous avez

Les comparaisons entre enfants sont à bannir complètement de votre vocabulaire si vous souhaitez rester positive en tant que parent. Sachez mettre de la valeur sur les forces de votre enfant et traitez ses faiblesses avec délicatesse.

Pour y arriver, vous pouvez vous poser les questions suivantes : 

Qu’est ce qui pourrait être pire que ce que je traverse actuellement avec mon enfant ? 

Serai- je en mesure de supporter un tel manquement ? 

Entourez vous de bonnes personnes 

“Dis moi avec qui tu traînes et je te dirai qui tu es”. Connaissez-vous cette célèbre citation ? Le choix des personnes que vous écoutez et celles avec lesquelles vous passez du temps a un puissant impact sur votre façon de voir la vie. Les personnes négatives vous inciteront indirectement à voir la vie du mauvais côté. Tandis que les personnes positives boosteront votre positive attitude à chaque fois que vous les verrez.

 

Si vous aimerez être et rester positif, il vous faudra donc bien choisir avec qui vous passez du temps. Commencez par recenser parmi vos amis et connaissances, ceux qui sont tout le temps positifs et ceux qui sont tout le temps négatifs.

Devenez une challengeuse 

Essayez de prendre du recul lorsque vous traversez des situations difficiles. Par la suite, osez transformer toutes ces difficultés en défi que vous souhaitez relever. Transformez le : “ Ma fille rentre très tard et ne me dis pas où elle était “ en “ Je vais chercher à savoir ce qui ne va pas avec elle”. Plus vous relèverez de défis, plus votre attitude positive prendra de l’ampleur. 


Pratiquez des activités que vous aimez

En tant que parent, il est très facile de se laisser aller pour se consacrer totalement à la vie de nos enfants. Cela est une erreur monumentale. Consacrer tout son temps à ses enfants ne garantit pas une meilleure éducation. 

Il n’est pas question ici d’abandonner ses enfants pour prendre soin de soi, mais de vous allouer quelques heures pour faire une activité autre que l’éducation de vos enfants. ça doit être une activité que vous prenez du plaisir à faire. Cela peut être du sport, de la lecture, tricoter, regarder des émissions télé, …

Optez pour un environnement sain 

L’environnement dans lequel vous vivez exerce un rôle majeur dans votre “positive attitude”. D’autant plus qu’il est difficile de rester positif en vivant dans une décharge, il est bien plus facile de garder la tête haute dans un environnement sain. 

Cultivez la loi d’attraction en vous 

La loi d’attraction démontre que tout ce qu’on souhaite réellement, on finit toujours par l’obtenir. Voici donc une occasion parfaite pour vous de concrétiser votre volonté de positive attitude. Tout ce qu’il vous faudra faire est de créer des images et représentations positives que vous logerez dans vos pensées. Ainsi, vous attirerez la positivité vers vous chaque jour.

 

Rester positive est un défi quotidien auquel chaque parent fait face. Il peut être difficile de rester positif tout seul, mais si vous êtes accompagné, vous décuplerez vos chances d’y arriver.

 

Offrez-vous une séance de discussion gratuite pour booster votre positivité en rejoignant notre wébinaire gratuit en ligne dès maintenant.

Nos Enfants, Nos Coachs de Vie : Les Trésors Inestimables des Leçons Quotidiennes que Nous Ignorons Souvent

Dans le tourbillon effréné de la vie quotidienne, les parents sont souvent les enseignants, guidant leurs enfants à travers les méandres du monde. Cependant, il est temps de faire une pause, de déposer nos rôles de mentors, et de reconnaître une vérité profonde : nos enfants sont bien plus que de simples récipiendaires de sagesse parentale. Ils sont nos coachs de vie, porteurs de leçons dont la valeur se perd souvent dans le tumulte de notre course effrénée vers l'âge adulte.

 

Découvrez à travers cet article, les différentes leçons de vie que vos enfants peuvent vous apprendre.

 

  1. La Curiosité Inextinguible

Observez un enfant explorer le monde qui l'entoure, et vous serez témoin d'une curiosité infinie. Chaque insecte, chaque nuage, chaque petite énigme est une opportunité d'apprentissage. 

Les enfants nous rappellent la valeur de la curiosité, ce carburant de la découverte qui peut s'éteindre avec le temps. 

Apprenons à poser des questions sans fin, à embrasser le mystère et à maintenir une soif d'apprentissage tout au long de notre vie.

 

  1. La Sincérité Désarmante

Les enfants sont maîtres dans l'art de l'authenticité. 

Leurs émotions sont un flux pur, sans déguisement ni masque. Quand ils sont heureux, ils rient sans retenue. 

Quand ils sont tristes, ils pleurent sans honte. 

La sincérité des enfants est une leçon puissante pour nous, les adultes, habitués à dissimuler nos sentiments derrière des façades. Apprenons à être vrais, à exprimer nos émotions sans crainte du jugement, et à cultiver des relations authentiques.

 

  1. La Passion Inépuisable

Si les enfants sont passionnés par quelque chose, ils s'y consacrent entièrement. Que ce soit un jeu, un hobby, ou un rêve, ils investissent leur énergie avec une intensité éblouissante. 

Cette passion nous rappelle l'importance de vivre avec engagement. 

Trop souvent, les adultes perdent cette flamme dans la routine quotidienne. Retrouvons cette passion, que ce soit dans notre travail, nos relations ou nos passe-temps, et redonnons à chaque jour une touche d'enthousiasme.

 

  1. L'Amour Inconditionnel

L'amour des enfants est pur, sans attentes ni conditions. Ils aiment sans se soucier du passé ni de l'avenir. Cette leçon précieuse nous rappelle de lâcher prise sur nos préjugés et d'aimer sans réserve. 

Les adultes, souvent chargés de bagages émotionnels, peuvent apprendre à aimer de manière plus simple et plus pure en observant la manière dont les enfants offrent leur affection.

 

  1. La Joie dans le Moment Présent

Les enfants sont des experts en pleine conscience. Chaque moment est une aventure, chaque instant est une occasion de jubilation. 

Ils nous enseignent à apprécier le présent, à vivre l'instant sans être accaparés par les soucis du passé ou les angoisses de l'avenir. 

Redécouvrons cette joie simple dans le moment présent, car c'est là que réside la vraie richesse de la vie.

 

  1. L'Adaptabilité Face au Changement

Les enfants sont étonnamment résilients face aux changements : nouvelle école, nouvelle maison, nouveaux amis. Ils s'adaptent avec une facilité déconcertante. 

Les adultes, souvent angoissés par l'inconnu, peuvent apprendre de cette capacité d'adaptation. Les changements peuvent être des opportunités de croissance et d'enrichissement, plutôt que des sources de peur.

 

  1. La Persévérance Après une Chute

Observez un enfant apprendre à marcher. Il tombe, se relève, et retente encore. Ils ne connaissent pas le découragement. 

Les adultes peuvent puiser dans cette résilience après une chute. Les échecs ne sont pas des fins, mais des occasions de recommencer avec une sagesse nouvellement acquise.

 

  1. L'Émerveillement Face à l'Inconnu

Pour les enfants, tout est nouveau et fascinant. Chaque jour apporte une nouvelle découverte, une nouvelle aventure. Cette capacité à s'émerveiller face à l'inconnu peut s'estomper avec le temps. 

Redécouvrons le monde avec des yeux émerveillés, cultivant une fascination pour l'inconnu qui stimule la créativité et alimente notre soif de connaissance.

 

  1. La Créativité sans Limites

Les enfants sont des maîtres de la créativité. Donnez-leur quelques boîtes en carton, et ils construiront un château. 

Leur capacité à voir des possibilités infinies dans les objets simples nous rappelle l'importance de la créativité dans notre vie quotidienne. 

Souvent limités par des pensées rationnelles, les adultes peuvent apprendre à voir au-delà des conventions.

 

  1. La Capacité à Pardonner

Les enfants ont une capacité innée à pardonner. Une dispute entre amis peut se transformer en une joyeuse partie de jeu en un clin d'œil. 

Leur aptitude à laisser aller les rancœurs et à embrasser le moment présent nous enseigne la valeur du pardon et de la paix intérieure.

 

  1. La Capacité à Apprendre sans Crainte de l'Échec

Les enfants abordent l'apprentissage avec une curiosité sans fin et sans la peur de l'échec. Ils essaient, échouent, apprennent et recommencent. 

Cette mentalité d'apprentissage sans crainte peut inspirer les adultes à embrasser de nouveaux défis sans être entravés par la peur de ne pas réussir du premier coup.

 

  1. L'Innocence qui Éclaire l'Obscurité

Les enfants voient le monde avec des yeux innocents, dépourvus de préjugés et de cynisme. Leur capacité à trouver de la beauté dans les petites choses nous rappelle la magie qui peut être perdue dans les tracas de la vie adulte. 

Apprenons à voir le monde avec des yeux éclairés par l'innocence, trouvant de la joie dans les moments simples.

 

  1. La Patience Exemplaire

Observer un enfant en train de construire une tour de blocs est un exercice de patience. Il empile, démolit, et recommence jusqu'à ce que sa vision prenne vie. Cette patience peut être une leçon pour les adultes pressés, rappelant que chaque objectif mérite le temps qu'il demande.

 

En conclusion, nos enfants sont bien plus que des réceptacles de nos enseignements. Ce sont des coachs de vie précieux, offrant des leçons profondes que nous pouvons intégrer dans notre propre existence. 

Apprenons à être des élèves aussi, à réapprendre les leçons que la vie nous offre à travers ces petits êtres extraordinaires. 

 

Rejoignez notre webinaire gratuit où nous explorerons ensemble ces moments d'inspiration et célébrerons les inestimables enseignements que nos enfants nous offrent.

Rejoignez notre webinaire gratuit : https://formation.ecole2accomplissement.com/lacle-dubonheur-de-vosenfants

 

Ensemble, honorons ces moments où nos enfants deviennent nos coachs de vie, illuminant notre chemin vers la croissance et l'épanouissement.