Nos conseils pour vivre l’instant présent

Avez-vous la sensation de ne pas vivre pleinement l’instant  présent, de ressasser le passé à chaque fois ? Etes-vous plutôt du genre à vous inquiéter incessamment de votre avenir ? Eh bien vous n’êtes pas les seuls…. Très souvent, il nous arrive de nous laisser submerger soit par les émotions du passé soit par l’inquiétude de l’avenir. Vous devez savoir que ce sentiment est humain et tout à fait naturel. Cependant, le fait d’y penser constamment vous empêche de vivre et de profiter du moment présent. Dans cet article, nous allons vous dire pourquoi il est fortement conseillé de vivre le moment présent en faisant abstraction du passé et de l’avenir. Nous vous donnerons également quelques astuces efficaces pour commencer à vivre l’instant présent pour une vie heureuse et épanouie.

 

Que signifie vivre l’instant présent ?

Dans un monde où nous pensons sans cesse à ce que sera le futur ou à ce que nous avons fait dans le passé, il peut être très difficile de se concentrer sur l’instant présent. L’instant présent désigne ce qui se situe entre le passé et l’avenir…..Vivre l’instant présent revient d’une part à laisser derrière vous tout ce qui fait partie de votre passé et d’autre part à ne pas vous soucier de ce qui arrivera dans l’avenir. Il s’agit de vous concentrer sur ce qui se passe maintenant. Vous pourriez être en train de lire cet article en pensant à ce que vous auriez dû faire hier ou à ce que vous ferez dans les heures ou les jours à venir….Vous devez permettre à votre esprit de se placer dans le « temps ». Hier est passé et demain n’est pas encore là, le plus important c’est ce qui se passe ici et maintenant. 

 

Pourquoi devez-vous vivre dans l’instant présent ?

De nombreuses personnes ont du mal à vivre pleinement l’instant présent, soit  parce qu’elles sont mélancoliques du fait des événements passés ou encore anxieuses lorsqu’elles pensent à ce qui arrivera dans l’avenir. En réalité, il n’est pas mauvais de penser aux erreurs commises dans le passé afin de s’ajuster ou encore d’imaginer comment le futur sera pour mieux se préparer. Cependant, lorsque vous passez la majorité de votre temps à ressasser le passé ou à interroger l’avenir, il est très probable que vous finissiez par vous faire du mal.

Votre passé renferme probablement de nombreux souvenirs, certains de ceux-ci sont heureux et d’autres ne le sont pas : ils sont tristes. Généralement les souvenirs tristes que nous avons du passé ont tendance à dominer sur les souvenirs heureux. Lorsque vous vous immergez dans les souvenirs noirs de votre passé, il est très probable que vous soyez envahi par des sentiments de tristesse, de remords, de culpabilité, de regret ou encore de colère. Lorsque ces sentiments prennent le dessus, vous arrêtez de vivre l’instant présent et là, il est très probable que vous commettiez d’autres erreurs. N’oubliez pas une chose, le passé est passé et ne reviendra jamais quel que soit ce que vous ferez. 

Si par contre vous avez tendance à penser incessamment à l’avenir, là également vous faites erreur car l’avenir ne vous appartient pas. Le futur est incertain, vous ne savez même pas si demain vous serez encore à mesure d’accomplir ce que vous voulez accomplir ou même si vous serez vivant. Il existe de nombreux facteurs hors de votre contrôle qui pourraient contrarier vos plans. Ne dit-on pas que « qui veut aller loin ménage sa monture » ? Vous devez aller pas à pas, étape après étape. 

De nombreuses personnes sombrent dans le stress et la dépression à force de s’immerger dans le passé ou le futur. Ne commettez pas la même erreur, votre santé est précieuse !

Maintenant que vous savez à quel point, il est important de vivre l’instant présent, découvrez les astuces de l’Ecole2accomplissement qui vous permettront d’y arriver.

 

Quelques astuces  efficaces pour vivre l’instant présent

Comme nous l’avons dit précédemment, il est important à plus d’un titre de vivre l’instant présent sans avoir à se soucier de ce qui est passé ou de ce qui arrivera. Découvrez nos astuces efficaces qui vous aideront dans cette quête du bien-être.

  • Faites des exercices de respiration

Faire des exercices de respiration semble anodin mais c’est très important. Fermez les yeux, videz votre esprit de tout ce qui peut vous perturber, ensuite inspirez puis expirez. Cet exercice vous permettra de vous vider de tout ce qui vous angoisse. Pendant ces quelques minutes où vous ferez cet exercice, de nombreuses pensées vous traverseront l’esprit mais faites abstraction de toutes celles-ci, concentrez-vous sur votre corps et sur les sensations que vous ressentez.

  • Apprenez à gérer votre temps

Très souvent le soir avant de se coucher, on se pose la question de savoir de ce que l’on a accompli au long  de la journée et parfois on a l’impression de n’avoir rien fait. Lorsque vous êtes dans une telle situation, vous vous perdez et il est alors impossible de profiter du moment présent. Vous devez apprendre à gérer convenablement votre temps. Établissez un emploi de temps journalier avec des tâches et objectifs clairs à réaliser, définissez également la durée assignée à chaque tâche. Et lorsque vous l’aurez fait, soyez rigoureux dans son exécution.

  • Pardonnez vos erreurs

Vous avez probablement de nombreuses choses que vous regrettez, des choses que vous auriez souhaité faire autrement et cela vous amène à vivre dans le remords et la culpabilité. Vous devez vous pardonner. Sachez que les erreurs sont normales aussi vrai que nous soyons des humains. Arrêtez de croire que ce que vous avez fait est impardonnable, faites la paix avec vous-mêmes et avancez. Votre grandeur se jugera également par votre capacité à vous relever et surtout à apprendre de vos erreurs. Pardonnez-vous !

  • Faites ce que vous aimez

Dans la société actuelle, de nombreuses personnes vivent une vie qui n’est pas la leur. Les gens font des choses pour donner satisfaction aux autres sans penser à eux-mêmes. Vous devez savoir que votre vie est à vous et à personne d’autre. Arrêtez-vous un instant et essayez de vous évaluer, questionnez les actes que vous posez et les raisons pour lesquelles vous les posez. Essayez de vous demander si vous êtes heureux dans ce que vous faites, posez-vous également la question de savoir ce que vous voulez voir comme changements. Vous devez savoir qu’il n’est jamais trop tard pour recommencer. Si vous avez longtemps fait quelque chose qui ne vous rend pas heureux, n’ayez pas peur, arrêtez-vous et osez recommencer ! Choisissez être heureux à partir de maintenant au lieu de continuer à souffrir, pensez à vous avant de penser aux autres !

  • Soyez reconnaissant

Très souvent, les gens ont tendance à se plaindre de la façon dont les choses se passent dans leur vie. L’une des astuces majeures pour profiter de l’instant présent c’est d’être reconnaissant à la vie. Vous pourrez penser que la vie est injuste avec vous mais soyez sûr, il y a des personnes qui aimeraient avoir la vie que vous avez. Sachez aussi que vous ne pourrez jamais tout avoir dans la vie au moment où vous le voulez, il existe des lois de la nature. Profitez tout d’abord de ce que la vie vous a donné et soyez reconnaissant.

  • Changez votre vision du temps

Une chose importante que vous devez comprendre c’est que le temps n’est pas à vous et il ne le sera jamais, le temps n’attend personne. Une journée à 24 heures et cela ne changera jamais. Ainsi, vous devez arrêter de penser que vous pouvez faire les choses comme vous voulez et quand vous voulez, c’est une erreur !

Conclusion

Pour conclure, vous devez comprendre que la vie ne nous fera pas toujours de cadeaux. Il y a des jours où vous serez content et des jours où vous le serez moins. Ce qui est important est de se focaliser sur ce qui se passe à l’instant présent. Avoir du remord pour ce qu’on a fait ou pas fait ne changera pas les choses. En tant qu' humain, il est tout à fait normal de penser au futur, seulement ne vous laissez pas submerger par l’angoisse et l’anxiété pour quelque chose d’aussi incertain que l’avenir. Profitez de l’instant présent, de la nature, de vos proches et de tout ce qui compte pour vous. Demain arrivera certainement mais peut-être vous ne serez plus là pour le voir !

Saviez vous qu’investir en soi rend plus heureux ?

Saviez vous qu’investir en soi rend plus heureux ?

Vous aimeriez vivre une vie épanouissante et qui vous correspond ? Apprenez à investir en vous dès maintenant, car le bonheur n’est pas le fruit du hasard. Votre bonheur dépend de votre responsabilité et de vos choix de vie. Alors, vous pouvez choisir d’être heureux ou de continuer votre vie sans envisager d’être heureux. Si vous faites partie des parents qui aimeraient être heureux, alors, installez vous bien et lisez cet article jusqu’à la fin. Investir en soi est très important pour votre épanouissement personnel, découvrez comment !

 

En quoi consiste l’investissement sur soi ?

Avant de parler d’investissement sur soi, il est important de connaître ce que cela signifie. Investir sur soi, c’est ajuster vos comportements afin d’augmenter vos possibilités, vos compétences dans le but d’obtenir une meilleure qualité de vie. Investir en soi implique de créer de nouvelles ressources personnelles et les meilleures manières de les mettre en pratique. Vous êtes le maître de votre personne, de votre destinée, de vos émotions et de votre avenir. Investir en vous, vous permettra donc de devenir acteur de votre vie (lisez en plus sur ce sujet à travers notre article dédié).

Investir sur soi, implique d’écouter votre corps et vos émotions tout en apprenant à vous focaliser sur ce qui est le plus important pour vous. Il s’agit d’une démarche quasi-gratuite, mais dont le rendement est à 100%.

 

A quoi s’attendre après avoir investi en soi ?

L’investissement sur soi, n’est pas un investissement néant comme plusieurs personnes peuvent le penser. Il regorge de nombreux avantages pour votre épanouissement. Il s’agit entre autres de :

  • La motivation : investir sur vous, vous permettra de trouver de la motivation pour réaliser vos différents projets.
  • Un regain d’énergie : investir sur soi permet d’engranger l’énergie physique et psychique. Cela vous permettra d’avoir une meilleure forme physique, un meilleur mindset, et de nombreuses connaissances bénéfiques pour votre bien-être.
  • La clarté dans vos objectifs : investir en soi est comme se challenger. Si vous parvenez à établir des objectifs clairs, soyez sûr d’une chose, vous les atteindrez. Si votre objectif est d’être un parent heureux et épanoui, vous y arriverez.

Investir sur soi vous permettra de progresser dans divers domaines de votre vie. Cependant, si vous ne savez pas sur quoi vous devez investir, sachez que nous avons tout recensé pour vous.

 

Sur quoi devez vous investir ?

Vous aimerez investir sur vous afin de changer votre quotidien et vivre la vie de vos rêves ? Prenez une feuille et notez ceci :

  • Investissez dans l’apprentissage

Un être humain ne devrait jamais cesser d’apprendre. Apprendre ne se limite pas seulement au domaine éducatif ou professionnel. Tant que vous vivez, vous serez toujours appelé à apprendre, alors apprenez ! Si vous aimeriez par exemple acheter un instrument de musique, vous serez amené à apprendre à le jouer, … L’apprentissage touche à tous les domaines de notre vie. Peu importe ce que vous voulez faire, il vous faudra apprendre à le faire pour atteindre votre objectif, pas vrai ?

  • Investissez dans le coaching

Apprendre c’est bien, cependant se faire accompagner par un coach décuplera vos résultats. En effet, le coaching vous permettra de bénéficier d’expérience et de compétences nécessaires pour vous permettre d’aller de l’avant sur un domaine précis de votre vie.

  • Investissez dans votre santé

Investir dans sa santé est très important pour être heureux. Cela implique de faire une association entre votre santé et votre personne. Vous devez comprendre que vous êtes une personne à part entière lorsque vous prenez soin de votre santé. Apprenez donc à manger équilibré, aux bons moments, …

  • Investissez dans les relations

La première personne en laquelle nous vous demandons d’investir est vous-même ! La relation à soi est très importante. Nous dirons même que c’est elle qui détermine la relation à l’autre. Apprenez donc à vous écouter, à vous regarder, à vous accepter, à être bienveillant envers vous-mêmes, à vous parler, à vous aimer, … Cela vous permettra d’être également bienveillant, sensible, non-jugeant envers les autres.

  • Investissez au présent

Un autre point très important à aborder est la notion de temps. Certains de vous sont en train de prendre des résolutions à l’heure actuelle. Cependant, sachez que ce qui vous différencie d’ici quelques jours, est que ces résolutions seront projetées dans le futur sans être mises en pratique. Or, investir en soi exige d’effectuer des modifications dans votre vie à l’instant présent. D’ailleurs, vous n’avez vraiment pas de moyen d’investir dans le futur ou dans le passé. Le seul et meilleur moment dans lequel vous pouvez investir est ici et maintenant (dans le présent).

Investir pour votre bonheur est une démarche à mettre en place maintenant, pas demain, ni plus tard. Alors, mettez-vous au boulot dès maintenant ! Il ne s’agit pas ici de choisir un ou deux domaines sur lesquels vous investirez, mais absolument tous les domaines présentés. Chaque domaine, vous permettra d’atteindre un équilibre qui vous rendra plus heureux de jour en jour, que vous ne l’étiez hier.

Investir en soi est une démarche qui vous rendra heureux et épanoui dans plusieurs domaines de votre vie. Si vous apprenez à investir sur vous dès aujourd’hui, vous verrez que vous deviendrez rapidement la personne que vous avez toujours rêvée d’être. Cela aura un impact positif sur divers aspects de votre vie, à savoir : l’aspect émotionnel, familial, professionnel, social, … 

Toutefois, investir en soi demande d’entrer dans une démarche d’apprentissage, de vous faire accompagner par quelqu’un qui possède de l’avance sur le domaine ou l’activité que vous aimeriez pratiquer. Un autre point à noter est que vous devez adopter un regard globalisant sur votre propre personne en associant votre santé à votre personne. Vous devrez aussi améliorer vos relations tout d’abord envers vous-même, mais aussi envers les autres. Pour finir, il vous faudra mettre en pratique tous ces conseils à l’instant présent sans attendre demain ou après-demain.

Comment être soi-même ?

Comment être soi-même ?

Vous entendez parler autour de vous de développement personnel, d’accomplissement de soi et de confiance en soi ? Devenir soi-même n’est pas une chose aussi facile ! Cependant, si vous ne laissez pas votre personnalité s’exprimer pleinement, vous risquez de passer à côté d’une belle partie de votre existence. Découvrez dans cet article, quelques conseils pour vous permettre d’être vous-même et surtout d’être heureux. 

 

Devenir soi-même en quelques étapes

Vous avez l’habitude de lire des textes sur le développement personnel ou l’épanouissement de soi ? Si oui, vous allez vous rendre compte que le premier conseil qui est généralement donné est d’être soi-même. Cependant, il n’est pas réellement facile d’être soi-même sans conduite à suivre. Découvrez nos astuces simples et efficaces pour devenir vous-même !

  • Se redécouvrir

Les différents masques que vous portez, les différentes personnes que vous côtoyez ou encore vos différentes peurs peuvent vous faire oublier qui vous êtes réellement. De ce fait, vous redécouvrir devient alors primordial. Pour y parvenir, prenez le temps de faire le point sur vous et sur votre vie. Pour être vous-même, vous devez être capable de répondre aux questions suivantes : 

  • Comment vous définissez-vous et quels sont vos principaux traits de caractère ?
  • Quelles sont vos qualités et quels sont vos défauts ?
  • Qu’est-ce vous aimez faire et qu’est-ce que vous n’aimez pas faire ?
  • Quels sont vos talents et vos passions ?
  • Quelles sont vos plus belles réussites ?
  • Comment réagissez-vous en cas d’échec ?
  • Quelles sont vos croyances sur la vie ?

Si vous n’êtes pas capable de répondre à ces différentes questions, cela signifie que vous n’avez jamais pris le temps de chercher à vous connaître réellement. Avoir un journal est également essentiel, car il vous permettra de noter régulièrement votre ressenti, vos émotions et votre quotidien. Par ailleurs, le journal vous permettra également de vous découvrir et de voir votre évolution. Ceci est un moyen pour vous d’avoir un œil extérieur, de vous détacher de vos émotions afin de mieux les analyser.

  • S’accepter

Pour être vous-même, vous devez vous accepter ! L’acceptation de vos qualités comme de vos défauts, de votre présent comme de votre passé, est très importante pour être réellement vous-même. Voici en 5 points ce que vous devez accepter :

  • Assumer votre passé, votre histoire

Vous ne devez pas avoir honte des choses que vous avez vécues, car elles font partie de vous. Vos douleurs et vos souffrances vont partie de votre apprentissage de la vie. Acceptez-les et dites-vous intérieurement qu’il n’y a pas de droit chemin.

  • Que vous n’êtes pas parfaite 

Arrêtez de vous concentrer sur vos défauts. Certes, vous devez connaître vos faiblesses, mais ça devient dangereux si vous ne voyez que ça. Vous devez être conscient de vos forces, cessez de vous comparer aux autres. Être vous-même, c’est connaître vos imperfections, assumer vos qualités et vos points forts

  • Assumez vos opinions

Être vous-même, vous accepter, c’est être en accord parfait avec ce que vous pensez. C’est également ne pas accepter tout ce que votre entourage vous dit par peur d’être rejetée. Vous devez donc accepter de ne pas voir la vie de la même façon que les autres.

  • Acceptez ce que vous aimez 

Être soi-même, c’est vivre une passion, c’est accepter d’aimer les choses que les autres n’aiment pas.

  • Ne vous préoccupez pas des autres

Le regard des autres constitue parfois un grand frein. La peur de ce que votre entourage peut penser réellement peut parfois vous bloquer pour être vous-même. Ainsi, passer votre temps à essayer d’être une autre personne va vous empêcher d’être heureuse. Voici quelques astuces pour vous permettre de ne plus vous occuper du regard d’autrui :

  • Ne vous comparez pas aux autres 

Ceci, car vous ne connaissez pas leur vie, ni leurs challenges, ni par quoi elles sont passées. La vie c’est étape par étape, ne vous comparez pas à quelqu’un que vous ne connaissez. Peut-être que cette personne est à une étape de la vie différente de la vôtre. Vous devez donc accepter et assumer l’étape à laquelle vous vous trouvez dans la vie. Soyez vous-même, développez des stratégies pour être une meilleure version de vous-même.

  • Gardez en esprit que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde ! 

Être soi-même, c’est accepter que certaines personnes puissent ne pas vous aimer ou vous apprécier. Vous devez donc sélectionner votre entourage, entourez-vous des personnes qui vont vous apprécier à votre juste valeur. Par ailleurs, privilégiez des personnes avec des critiques constructives, des critiques qui vous poussent vers le haut.

  • Arrêtez de vous préoccuper de ce que pensent les autres 

Être soi-même, c’est agir en fonction de ce que vous trouvez bien pour vous, sans prendre en compte l’avis de votre entourage. Vous devez être naturelle et agir avec votre véritable personnalité. Gardez à l’esprit que peu importe ce que vous ferez, il y aura toujours des personnes pour vous juger, vous critiquer ou vous jalouser.

  • Développer votre vraie personnalité

Vous devez prendre soin de vous, car vous êtes la personne qui vous accompagnera toute votre vie. Pour être vous-même, vous devez cultiver votre propre personnalité

  • Traitez-vous comme vous traiterez une personne chère à vos yeux. 

Prenez soin de vous ! Lorsque la personne blessée qui parle en vous vous dévalorise, écoutez cette partie de vous qui vous rassure comme lorsque vous donnez des conseils à une amie. Tout comme vous prenez soin et vous chérissez des personnes qui vous sont chères, vous devez également en faire autant pour vous.

  • Cultivez votre style 

Acceptez d’avoir des goûts différents des autres et soyez fier de vous-même. Vous avez vos propres passions, donc n’hésitez pas à les pratiquer quel qu’en soit ce que penseront les autres.

  • Gardez à l’esprit que vous avez une multitude de facettes

Pour les femmes, au début, vous avez été la fille, puis la sœur, ensuite l’amie, l’amoureuse, la collègue et enfin la femme… Pour les hommes, au début, vous avez été le fils, le frère, l’ami, l’amoureux, le collègue, l’époux, … Toutes ces étapes vous permettent de mieux vous comprendre. Pour être vous-même, vous devez prendre en compte toutes ces facettes de vous.

 

Être soi-même implique de bien vous connaître, ne pas vous occuper des autres, apprendre à vous accepter et enfin, cultiver votre personnalité. Ne cherchez donc plus à être une autre personne pour être heureux. Acceptez réellement que vous êtes vous et cherchez à vous améliorer.

Être soi-même, c’est également prendre conscience que vous êtes tous différents et que chacun de vous à son propre potentiel. En effet, il existe une grande différence entre chaque individu. Chacun de vous apporte sa façon d’être aux autres, chacun se nourrit de l’autre et apprend. Alors, soyez fier d’être vous, car il n’y a rien de plus épanouissant que d’être réellement soi-même !



Comment accepter de mourir tout le temps pour savoir vivre pleinement ?

Comment accepter de mourir tout le temps pour savoir vivre pleinement ?

Pour bien vivre, vous devez apprendre à mourir. Accepter votre condition de mortel est une libération. Alors cessez de trembler et acceptez cela. Cette acceptation vous permettra de vivre pour de vrai, de vous engager sans réserve, de relever les défis, d’avoir une existence riche et pleine de sens. Étant donné que chaque chose à une fin, une vie se juge aussi sur la façon dont vous mourez. Voulez-vous que votre trépas se déroule dans l’angoisse, la souffrance, l’indignité ? Ou bien vous préférez avoir votre mot à dire sur le moment et les moments de votre mort ? Certains pays le permettent et d’autres non. Découvrez dans cet article comment accepter de vous réconcilier avec votre condition de mortel et d’apprécier chaque instant de votre vie.

 

Comprendre la condition mortelle 

Si la mort est une épreuve inéluctable, les non-dits qui l’entourent ne le sont pas. S’ouvrir sur la possibilité de votre mort ou celle de vos êtres chers est la meilleure manière pour vous de vous préparer à celle-ci. Elle n’implique aucune forme de négativisme. Cependant, penser à votre mort ne signifie pas abandonner la vie. Au contraire, cela vous permettra de comprendre l’importance du moment présent et de mieux faire vos choix de vie. 

Que ferez-vous si vous apprenez que vous allez mourir dans 24 heures ? Le simple fait de se poser de telles questions est non seulement la meilleure préparation à la mort, mais également une excellente manière de savourer la vie. Bien que chacun de vous ai déjà entendu de belles pensées comme « il faut vivre chaque jour comme s’il était le dernier ». Peu réalise tout ce que son application implique, c’est accepter sereinement que d’un moment à un autre, vous pouvez perdre tout ce que vous avez gagné.

 

Comprendre votre mort et l’imaginer

Comment imaginez-vous votre mort ? Comment l’espérer ? Est-il judicieux de vouloir y réfléchir ? La mort est une étape de vie qui engendre encore la vie. Ainsi, vous devez l’envisager de façon positive. Ne dit-on pas que la mort, c’est la vie ? Que pour que le grain porte du fruit, il doit mourir ? Si la mort doit avoir un sens, que la vôtre ne soit pas une source de situations supplémentaires inutiles. Dans ce sens, vous devez préparer votre mort sur le plan administratif, matériel pour éviter les soucis à vos survivants (ressources financières pour votre partenaire de vie, héritage pour vos enfants). 

Imaginer votre mort est bien difficile, car en fonction des moments et des humeurs, le scénario varie inévitablement. Vous pouvez ainsi imaginer mourir vers la soixantaine d’un cancer par exemple comme plusieurs membres de votre famille. Cette solution peut ne pas vous plaire, en fonction du choc psychologique violent, vous voir laisser vos enfants orphelins non indépendants. 

Cette fin vous évitera ainsi qu’à votre entourage la décrépitude d’une vieillesse prolongée qui ne vous plaira forcément pas non plus. À moins que cette vieillesse puisse se dérouler en bonne santé comme celle des autres membres de votre famille. De ces spéculations, il en ressort que la mort est toujours une inconnue même lorsque vous la côtoyez journellement.

 

Comment prévoyez-vous votre mort ?

La mort reste un mystère pour tous ! Comment voyez-vous votre mort ? Personne ne peut répondre à cette question avec exactitude. Tout ce que vous devez souhaiter, c’est de ne pas souffrir, car si vous souffrez, vous ferez également souffrir votre famille et vos proches. Une chose est sûre, vous allez manquer à pas mal de personnes, certains vous pleureront pendant des mois, et d’autres parleront de votre mort entre deux phrases pour évoquer l’événement et après la vie continuera son cours.

Vous devez également imaginer votre mort en fonction de votre religion. Par exemple, si vous êtes musulman, en lisant le Coran, vous pouvez parfaitement vous faire une idée claire de ce qui se passera à ce moment. Du moment où vous êtes dans la tombe jusqu’au jour du dernier jugement. Le plus effrayant n’est pas votre mort, mais celle d’un proche. Car lorsque vous êtes mort, vous ne ressentez plus rien, ce sont les vivants qui souffrent le plus.

 

Comment préparer votre mort ?

Ce sujet est souvent passé sous silence, anticiper son décès est un mal nécessaire. Préparer de son vivant « l’après » vous permettra de vous offrir une tranquillité d’esprit et vous assurer que vos dernières volontés soient respectées. En dehors de cela, préparer votre fin de vie et votre succession vous permettra de préserver l’harmonie familiale. Par ailleurs, cela donnera à vos proches la possibilité de faire leur deuil dans les meilleures conditions. Pour préparer votre mort, il existe plusieurs étapes à respecter.

  • Les formalités administratives pour anticiper votre décès

Il existe différentes formalités administratives qui peuvent être effectuées en amont afin d’anticiper votre décès. Premièrement, vous devez désigner une personne de confiance, qui vous accompagnera dans vos démarches de santé. Vous pouvez également désigner un exécuteur testamentaire qui pourra gérer votre succession après votre décès. Pensez à effectuer un inventaire des personnes devant être prévenues de votre décès et leurs coordonnées, cela permettra à votre famille de les contacter facilement.

  • Préparer votre succession et la transmission de votre patrimoine

Vous devez tout d’abord définir la valeur de ce que vous possédez, l’actif brut successoral et de soustraire vos dettes. Pour le partage, deux propositions s’offrent à vous : rédigez un testament qui stipule à qui seront transmis vos biens au moment de votre décès. Puis, vous devez faire de votre vivant une donation à la personne de votre choix. Si les sommes d’argent sont conséquentes, faites recours aux services d’un notaire.

  • Anticiper votre décès jusqu’à vos obsèques

Vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance spécifique pour éviter que vos proches ne supportent le coût financier de vos obsèques. En effet, il existe le contrat obsèques en prestations qui vous permettra de définir clairement les modalités de votre enterrement. Si vous prenez la peine de tout préparer, le jour venu, vos proches pourront se concentrer sur l’hommage qu’ils souhaitent vous rendre. Ils n’auront donc aucun choix difficile à opérer.

 

Bien plus facile à dire qu’à faire, la mort est une chose que nous devons tous accepter. De plus, plus vous l’acceptez tôt, plus vous aurez le temps de mieux vous préparer à sa rencontre ! Cependant, ce qui rend souvent la mort douloureuse, ce sont les tabous, les malaises et le sentiment généralisé d’être seul. En pensant régulièrement à ce sujet, vous vous préparez inévitablement à y faire face. Par ailleurs, même si vous avez suffisamment imaginé la mort d’un proche, vous ne pourrez pas être serein lorsqu’elle surviendra.

 

Pourquoi la gratitude améliore-t-elle le bonheur ?

Pourquoi la gratitude améliore-t-elle le bonheur ?

Si vous vous intéressez au développement personnel, il est probable que vous ayez déjà entendu parler de la gratitude. Qu’est-ce que la gratitude ? Et pourquoi est-il dit que la gratitude rend plus heureux ? Dans cet article, nous vous expliquerons clairement ce qu’est la gratitude et tout ce qu’il faut connaître pour comprendre pourquoi la gratitude rend si heureux.

La gratitude est la capacité à savoir dire merci ! En développant votre gratitude, vous serez capable d’apprécier tout ce que vous avez, de profiter de votre vie telle qu’elle est. 

 

Qu’est-ce que la gratitude ?

Lorsque vous entendez parler de gratitude, le premier mot qui vous vient sûrement à l’esprit, c’est merci. Est-ce bien le cas ? Dire merci est un apprentissage que l’on suit très tôt lorsqu’on est enfant. Cet apprentissage assez courant dans le monde consiste généralement à dire merci à chaque fois qu’on reçoit quelque chose.

De façon littérale, la gratitude est la capacité à prendre conscience de ce que vous avez, à l’apprécier au lieu de vous concentrer sur ce que vous n’avez pas. La gratitude c’est également être capable de reconnaître tout ce qui vous est offert dans la vie de tous les jours.

 

Comment pratiquer la gratitude ?

Une fois que vous aurez compris la notion de gratitude, il vous faudra connaître comment la mettre en pratique dans votre vie. Vous souhaitez pratiquer la gratitude ? Découvrez nos astuces efficaces pour y arriver.

  • Regarder autour de vous

La première chose que vous devez savoir c’est que la gratitude doit être pratiquée tous les jours ! C’est un rituel quotidien qui vous aidera à voir la vie du bon côté. Pour y parvenir, vous devez commencer par réaliser le bonheur qui vous entoure. En effet, vous devez être reconnaissant de ce que la vie vous offre au quotidien et prendre conscience qu’elle est remplie de bénédictions.

  • Le journal de gratitude

Vous souhaitez véritablement prendre conscience de ce que vous avez ? Alors, vous devez noter dans un cahier que vous appellerez journal de gratitude, une liste de choses dont vous êtes reconnaissant. Voici quelques phrases pour vous aider :

  • Vos proches et vous, êtes en bonne santé
  • Vous gagnez assez d’argent pour subvenir à vos besoins
  • Vous avez des amis ou amies bienveillantes qui vous entourent
  • Vous êtes libres d’agir, de dire et de penser 
  • Vous avez des projets qui vous comblent de joie
  • Vous êtes aimé (e) et vous faites ce que vous aimez

Avant de vous coucher, pensez aux différentes actions que vous avez réussi à accomplir pendant la journée et pour lesquelles vous éprouvez de la gratitude. Qu’elles soient extraordinaires ou pas, vous devez noter au moins 3 choses. Le soir, avant de vous endormir, vous devez avoir une pensée positive. Vous devez vous dire intérieurement que vous avez de la chance de pouvoir faire ce qui vous rendra heureuse. Il y a tant de choses pour lesquelles vous pouvez vous réjouir, à vous de les trouver.

 

Quels sont les bénéfices de la gratitude ?

La gratitude possède de nombreux avantages. 

La gratitude c’est bon pour la santé

Plusieurs études ont démontré que la gratitude permet de rester en bonne santé morale et physique. En effet, elle permet de :

  • Améliorer le sommeil en le rendant plus long et profond,
  • Diminuer les états de stress, de dépression et de reprendre goût à la vie,
  • Améliorer l’état de santé et de combattre la maladie,
  • Rallonger la durée de vie.

 

Comment intégrer la gratitude dans votre vie ?

Si vous souhaitez intégrer la gratitude à votre vie, vous devez :

  • Ajouter un plus à la politesse classique

Vous pourrez faire un pas vers la gratitude en ajoutant un complément. Si vous êtes au restaurant par exemple, vous pourrez remplacer le « merci » par :

  • Merci pour ce bon repas 
  • Merci pour votre gentillesse
  • Merci pour votre sourire, vous avez illuminé ma journée.

Bien que ces phrases soient si petites, vous verrez le sourire qu’elles pourront transmettre sur le visage de la personne en face de vous. La première technique pour intégrer la gratitude dans votre vie de tous les jours, c’est d’enrichir la politesse classique. En pratiquant cette technique, vous vous sentirez mieux.

  • Vous devez vous concentrer sur la magie du moment et dire stop

La gratitude consiste à vous concentrer sur tout ce que vous avez et que le monde dans lequel vous vivez vous a fait oublier. La seconde méthode que vous devez mettre en place est tout simplement de vous dire stop et de regarder ce que vous faites et ce que vous voyez.

  • Tenir un journal de la gratitude

Tenir un journal de la gratitude est également un point important pour intégrer la gratitude dans votre vie. Tous les soirs, avant de vous coucher, vous prenez un cahier dans lequel vous allez noter tous les événements positifs de votre journée. Ainsi, vous ressentirez de la gratitude pour cette journée qui a été positive pour vous. Vous trompez votre cerveau, car même si votre journée a été compliquée à certains moments, votre cerveau se rappellera uniquement des moments agréables.

De ce fait, vous dormirez mieux et ceci permettra à votre cerveau de se focaliser uniquement sur le positif. Le lendemain, il se rappellera qu’il devra faire cet exercice le soir et sera fixé sur tout ce qui est positif au détriment du négatif.

  • Sur quoi devez-vous vous concentrer ?

Vous devez vous concentrer sur tout ! Se concentrer sur tout ce qui vous entoure constitue une source d’émerveillement et de gratitude. Commencez par vous concentrer sur votre santé, sur votre habitation, sur le fait que vous ayez de quoi vous manger et boire au quotidien, …

  • Vous devez vous concentrer sur ce que vous avez plutôt que sur ce que vous n’avez pas

Lorsque vous vous réveillez le matin, si vous souhaitez avoir une journée fantastique, débarrassez-vous des pensées noires, car elles pourraient gâcher votre journée. Soyez positif, dites-vous plutôt qu’une magnifique journée vous attend et soyez prêt à l’accepter.

Les bénéfices de la gratitude sont énormes tant au niveau personnel que social. Beaucoup confondent la politesse à la gratitude. Désormais, vous connaissez ce qu’est la gratitude et comment elle agit pour rendre plus heureux.