Comment recharger les batteries pour avoir une énergie au top en permanence ?

Dans un monde où les choses avancent à vitesse grand V, il est extrêmement important de s’arrêter un moment pour faire le plein d’énergie. En dehors de la fatigue physique, il existe une fatigue mentale qui, parfois cause plus de dégâts. Personne n’est épargné des conséquences que peut avoir une vie stressante et trop mouvementée. 

C’est la raison pour laquelle recharger les batteries à un moment donné est une nécessité. Dans cet article, nous vous donnerons des astuces pratiques qui vous aideront à recharger les batteries afin d’optimiser vos performances sur tous les plans.

Comprendre la surcharge mentale et physique

Chaque jour qui passe, nous sommes appelés à mener de nombreuses activités : sur le plan familial, social, professionnel, etc. De manière générale, ce sont des activités épuisantes à la fois sur le plan mental et physique. 

Cet épuisement se manifeste de différentes manières. Entre autres, cela peut se manifester par une perte d’envie, de motivation, un moral bas, un manque de sommeil, un stress permanent et incontrôlable, etc.

Sur le plan familial et professionnel, les attentes sont parfois trop fortes, ce qui engendre une pression énorme. Lorsqu’elle est mal gérée, cette pression peut avoir des répercussions énormes. Malheureusement, certaines personnes souffrent en silence sans que personne ne s’en aperçoive. 

Cependant, tôt ou tard, cette fatigue mentale/physique finit par avoir un impact très négatif sur la personne et sur son entourage. A côté de cela, le niveau de productivité a tendance à baisser. Si rien n’est fait, cela devient un engrenage qui finit par détruire de nombreuses vies.

6 astuces pour faire le plein d’énergie et améliorer sa productivité

Le meilleur moyen de résoudre un problème n’est pas de se focaliser sur ses conséquences ou sa manifestation, mais plutôt sur les causes. De ce point de vue, il est important de faire une introspection sincère afin de comprendre l’origine de votre épuisement. Mais de manière générale, voici quelques astuces qui vous aideront à recharger pleinement les batteries.

Le repos et encore le repos

Le repos dont nous parlons ici est en deux dimensions : la première dimension est un repos physique, et la deuxième un repos émotionnel. Pour ce qui est du repos physique, il est important d’avoir de bonnes nuits de sommeil. 

Nous vous recommandons de dormir environ 7 à 8 heures de temps par jour, afin de permettre au corps de récupérer pendant la nuit. Plusieurs personnes ont la mauvaise habitude de ne dormir que 2 ou 3 heures de temps, et ce pendant plusieurs jours. Au bout d’un moment, l’organisme n’a plus la capacité de supporter, ce qui peut créer de nombreux dommages. 

Pour ce qui est du repos émotionnel, il s’agit d’évacuer les émotions négatives qui vous envahissent. De nombreuses personnes ressentent des émotions négatives, mais n’arrivent pas à en parler. Au contraire, elles préfèrent les refouler et se comporter comme si elles n’existaient pas. 

C’est une erreur assez grave, car tôt ou tard, ces émotions prendront le dessus. Nous vous recommandons donc de vous exprimer, et particulièrement chez un spécialiste (psychologue par exemple)

Privilégier une alimentation riche et équilibrée

L’alimentation occupe une place de choix lorsqu’on veut faire le plein d’énergie. En effet, lorsque l’alimentation est déséquilibrée, cela occasionne des carences dans l’organisme. Dès lors, nous vous recommandons de veiller soigneusement sur votre alimentation le matin, à midi et le soir. Assurez-vous d’avoir une alimentation riche en fruits et légumes, en protéines et en vitamines. Évitez au maximum les sucres ajoutés qui peuvent occasionner des maladies à l’instar du diabète. Et pour terminer, il est important que votre alimentation soit régulière afin de stabiliser la glycémie. 

Faire une activité physique régulière

La pratique du sport a toujours été considérée comme une thérapie face à de nombreux maux. Eh bien, elle est aussi nécessaire lorsqu’il faut recharger les batteries. En effet, le sport permet de libérer des hormones qu’on appelle les endorphines. Il s’agit plus concrètement des hormones du plaisir, du bien-être. 

Cette pratique du sport vous aidera par ailleurs à évacuer le stress et la pression que vous pouvez ressentir. Il existe de nombreuses activités physiques que vous pourrez adopter : le vélo, la marche à pied, la randonnée, la natation, et plus intéressant encore le yoga. 

Toutefois, nous vous recommandons de ne pas brusquer votre corps et de prendre un rythme que vous pourrez supporter. D’autre part, il est déconseillé de faire ces activités physiques en soirée, car dans certains cas, cela empêche plus tard de dormir.

La luminothérapie

Elle consiste à s’exposer pendant quelques temps à une source de lumière, plus particulièrement la lumière naturelle. L’exposition à la lumière naturelle vous aidera à faire le plein de vitamine D. 

Par ailleurs, l’exposition à la lumière naturelle permet de secréter du cortisol, une hormone qui agit énormément sur le bien-être et qui permet de booster l’énergie. Ainsi, vous pouvez profiter du rayonnement solaire en déjeunant à l’extérieur par exemple si vous n’avez pas l’occasion de profiter de cette lumière le matin. 

La méditation

Il s’agit là d’une thérapie assez efficace surtout lorsque le moral est très bas et qu’il est difficile d’avancer. La méditation consistera à vous focaliser sur l’instant présent en oubliant tout ce qui est passé et tout ce qui est à venir. L’objectif de cette démarche, c’est de lutter contre toute forme d’émotions négatives, de stress et dans des cas plus graves de dépression. 

Lâchez prise

Comme nous le disions précédemment, la surcharge mentale et physique arrive très souvent à cause des pressions qui viennent de toutes parts (sur le plan familial, social, professionnel). A force d’y penser et de vouloir trop bien faire, plusieurs personnes finissent par s’épuiser. 

C’est pourquoi il est important à un moment donné de lâcher prise et de laisser les choses suivre leurs cours. L’être humain est naturellement insatiable, alors quels que soient les efforts que vous ferez, certains trouveront toujours que vous n’en faites pas assez. Est-ce pour autant que vous ferez l’impossible ? Alors, apprenez à faire la part des choses et sachez mettre une pause lorsqu’il le faut.

La peur de réussir : Un frein invisible à votre plein potentiel

Dans la société moderne, la réussite est souvent célébrée comme un objectif louable et un symbole de progrès. Cependant, derrière cette quête incessante de succès, se cache parfois un phénomène paradoxal et méconnu : la peur de réussir. Alors que la plupart des gens redoutent l'échec, certains ressentent une anxiété intense à l'idée de réussir. Cette peur, bien que moins répandue, peut être tout aussi paralysante et entraver le plein épanouissement de l'individu.

Comprendre la peur de réussir

La peur de réussir est souvent liée à des sentiments profonds d'insécurité, d'auto-sabotage et de dévalorisation de soi. Pour certains, la perspective de réussir engendre des craintes liées à l'inconnu, à la pression sociale et aux attentes accrues qui accompagneront le succès. Cette peur peut également découler de traumatismes passés, de croyances limitantes inculquées depuis l'enfance ou de la comparaison avec autrui.

Les individus souffrant de la peur de réussir peuvent présenter divers symptômes, tels que la procrastination, l'auto sabotage, la peur de l'échec subtilement déguisée ou le refus de saisir des opportunités prometteuses. Paradoxalement, ces personnes peuvent sembler ambitieuses et motivées en apparence, mais leur peur inconsciente de réussir les retient dans une zone de confort où l'échec est plus familier que le succès.

Les origines de la peur de réussir

Les racines de la peur de réussir peuvent remonter à l'enfance, où les parents, enseignants ou figures d'autorité ont pu transmettre des messages implicites sur la valeur de la réussite et les attentes qui y sont associées. Les expériences de rejet, de critiques excessives ou de comparaisons constantes peuvent également contribuer à l'émergence de cette peur. De plus, les modèles familiaux où la réussite est considérée comme menaçante ou inconfortable peuvent avoir une influence significative sur la mentalité de l'individu et nourrir sa peur de réussir.

Les médias et la culture populaire peuvent également jouer un rôle dans la formation de la peur de réussir en mettant en avant des récits où le succès est souvent accompagné de sacrifices personnels, de solitude ou de responsabilités écrasantes. Ces représentations peuvent créer une image négative de la réussite et renforcer les craintes associées à celle-ci.

Les conséquences de la peur de réussir

La peur de réussir peut avoir des conséquences dévastatrices sur la vie d'un individu, affectant sa santé mentale, ses relations interpersonnelles et ses perspectives professionnelles de manière significative.

Impact sur la santé mentale

La peur de réussir peut entraîner des niveaux élevés de stress, d'anxiété et de dépression. L'anticipation constante de réussir peut créer un fardeau émotionnel écrasant, alimenté par la crainte de ne pas être à la hauteur des attentes, de décevoir les autres ou de ne pas pouvoir maintenir le niveau de succès atteint. Cette anxiété peut conduire à des troubles du sommeil, à des crises de panique et à une diminution de l'estime de soi, aggravant ainsi les symptômes de la dépression et de l'anxiété.

Impact sur les relations interpersonnelles

La peur de réussir peut également avoir un impact négatif sur les relations interpersonnelles. Les individus qui craignent de réussir peuvent se retirer socialement, évitant les interactions qui pourraient mettre en lumière leurs réussites ou les exposer à un jugement potentiel. Cette tendance à s'isoler peut entraîner des sentiments de solitude et d'isolement, compromettant ainsi la qualité des relations amicales, familiales et romantiques. De plus, la peur de réussir peut entraîner des difficultés à établir des liens authentiques avec les autres, car l'individu peut craindre que ses succès ne le rendent inaccessible ou menacent ses relations existantes.

Impact sur les perspectives professionnelles

Sur le plan professionnel, la peur de réussir peut se traduire par un manque de confiance en ses propres capacités, un perfectionnisme excessif et une incapacité à prendre des risques calculés. Cette attitude peut entraver la progression de carrière, limiter les opportunités de leadership et empêcher l'individu d'atteindre son plein potentiel professionnel. De plus, la peur de réussir peut conduire à des comportements d'évitement, tels que la procrastination ou le refus de prendre des initiatives, ce qui peut compromettre la performance au travail et miner la confiance des collègues et des superviseurs.

Impact sur la qualité de vie globale

Au-delà de ses implications directes sur la santé mentale et les perspectives professionnelles, la peur de réussir peut également affecter la qualité de vie globale de l'individu. L'incapacité à saisir des opportunités prometteuses ou à poursuivre des objectifs significatifs peut entraîner des sentiments de regret et de frustration à long terme. De plus, la peur de réussir peut créer un sentiment d'inachevé ou d'inaccompli, car l'individu peut se demander ce qu'il aurait pu réaliser s'il n'avait pas été retenu par ses peurs. En fin de compte, la peur de réussir peut compromettre le bonheur et le bien-être général de l'individu, l'empêchant de vivre pleinement sa vie et de réaliser son plein potentiel.

Surmonter la peur de réussir

Surmonter la peur de réussir demande du temps, de la patience et un engagement envers l'auto-exploration et la croissance personnelle. La première étape consiste à reconnaître et à accepter cette peur, en identifiant les pensées et les comportements auto-saboteurs qui en découlent. Ensuite, il est important de comprendre les origines de cette peur, que ce soit à travers l'exploration de son passé, le travail avec un thérapeute ou des exercices d'écriture introspective.

Le développement de l'estime de soi est également crucial pour surmonter la peur de réussir. Cela implique de cultiver une attitude positive envers soi-même, de reconnaître ses forces et ses réalisations, et de se pardonner pour ses erreurs passées. La pratique de l'auto-compassion peut également aider à contrer les sentiments d'auto-dévalorisation et à renforcer la confiance en soi.

Enfin, il est essentiel de se fixer des objectifs réalistes et atteignables, et de célébrer les succès, même les plus petits. Cela permet de renforcer la confiance en soi et de démontrer que le succès n'est pas nécessairement effrayant ou menaçant. En adoptant une attitude de curiosité et d'ouverture face à la réussite, il est possible de surmonter la peur qui l'accompagne et de libérer son plein potentiel.

La peur de réussir est un phénomène complexe et souvent sous-estimé qui peut entraver le potentiel et le bien-être des individus. Reconnaître et affronter cette peur demande du courage et de l'introspection, mais c'est un pas essentiel vers l'épanouissement personnel et professionnel.

Liens du sang, liens du cœur : Trouver l'équilibre entre le choix et l'obligation familiale

La famille, c'est important. C'est comme un réseau qui nous relie tous, où chacun a son rôle. Mais parfois, ça peut être difficile de trouver le bon équilibre entre ce qu'on doit faire pour la famille et ce qu'on veut pour nous-mêmes. 

Dans cet article, on va voir pourquoi la famille compte tant, et comment on peut améliorer nos relations avec elle sans se sentir mal. En comprenant d'où on vient, en parlant ouvertement, en se respectant mutuellement et en posant nos limites, on peut créer un environnement familial où chacun se sent bien.

 

Pourquoi est-il important d'avoir de bonnes relations en famille ?

Il est crucial d'avoir de bonnes relations en famille pour plusieurs raisons essentielles. Nous allons vous en énumérer quelques-unes.

Soutien émotionnel inconditionnel 

Les familles unies offrent un soutien sans condition à chaque membre, dans les bons comme dans les mauvais moments. Éviter l'isolement est important pour préserver notre santé mentale.

Un environnement propice au développement des enfants

Les enfants élevés dans des familles dans lesquelles les relations sont saines ont plus de chances d'adopter des comportements sociaux positifs. De plus, ces familles offrent un cadre propice à l'apprentissage et au développement des compétences relationnelles des enfants.

Un bien-être global

Notre famille a un impact significatif sur notre quotidien. Il est donc crucial de favoriser des relations positives au sein de la famille pour notre bien-être général.

Voici en quelques mots, les raisons qui doivent nous encourager à apprendre à pardonner et à se pardonner afin d’améliorer nos relations en famille.

 

Par ailleurs, sachant que votre bien-être est important, nous nous sommes donnés le défi de vous aider à améliorer votre rapport à la famille sans toutefois aller à l’encontre de vos valeurs.

Comment faire pour améliorer les relations en famille sans mettre notre bien-être en retrait ?

Il est tout à fait possible de créer une relation saine avec sa famille sans toutefois se mettre en retrait. Cela passera par plusieurs étapes à prendre en compte individuellement, puis globalement. 

Accepter d'où l'on vient 

La première étape pour améliorer son rapport à la famille consiste à accepter ses origines. 

Cela signifie reconnaître ses racines familiales, les traditions et les coutumes auxquelles elle s’aligne. Il ne s’agit pas nécessairement d’adhérer à toutes les normes ou attentes familiales mais plutôt de les intégrer dans notre conscience pour mieux connaître qui nous sommes. 

Cela vous permettra de mieux comprendre les attentes des différents membres de votre famille. En reconnaissant et en acceptant votre origine, il vous sera plus aisé de développer des bases solides pour construire des relations saines. 

Communiquer ouvertement

La communication ouverte est une action indispensable dans la recherche de l'équilibre entre les liens de sang et de cœur. Elle est bien plus qu’un simple échange, c’est une discussion dans laquelle règne la volonté profonde d’écouter l’autre, de comprendre ses besoins, ses attentes et ses sentiments. En favorisant la communication ouverte, les relations familiales sont plus enclines à bâtir des fondations solides. 

La communication ouverte se distingue par sa capacité pour les différents adhérents, à exprimer leur sentiment sans crainte de jugement, à poser des questions qui suscitent la curiosité, tout en acceptant la divergence d’opinion. Elle permet donc de résoudre les conflits, les malentendus et de renforcer les liens familiaux. 

Grâce à elle, les différents membres de la famille peuvent partager leur expérience, leur réussite, les défis auxquels ils font face afin de renforcer la compréhension mutuelle. Ainsi donc, la communication ouverte constitue un puissant outil pour atteindre un équilibre entre les choix personnels et les obligations familiales. 

Se respecter mutuellement 

Les familles traditionnelles se démarquent par une certaine hiérarchie allant du père de famille jusqu’au benjamin. Dès lors, certains manquements ou manques de respect peuvent se faire ressentir dépendamment du niveau hiérarchique occupé par chaque membre. 

Le respect mutuel représente un élément fondamental dans la quête d’équilibre entre les liens du sang et du cœur. Cela devrait se manifester par une reconnaissance de la valeur intrinsèque de chaque membre de la famille, quel que soit leur âge, leur opinion ou parcours de vie. 

En pratiquant le respect mutuel, on tisse des liens familiaux solides où chacun se sent à sa place dans un climat de bienveillance. Le respect mutuel encourage chaque membre à prendre part aux responsabilités familiales et crée par la suite un sentiment d’appartenance. 

Toutefois il faut noter que le respect mutuel ne se limite pas à l’égard des autres membres de la famille, il implique également le respect de soi-même. En considérant ses besoins et en affirmant ses limites, on établit des frontières saines qui maintiennent un climat de paix entre les obligations familiales et les choix personnels.

Se fixer des limites/reconnaître ses frontières saines 

Savoir dire non ou encore connaître les limites de ce dont on est capable ou pas de faire pour maintenir un climat sain est la base pour un meilleur rapport à sa famille. Cela implique une prise de conscience délibérée de ses propres besoins, de ses valeurs et limites personnelles. 

En communiquant ces limites aux différents membres de la famille, vous réduirez considérablement votre charge mentale. Notons que fixer des limites n’est pas un acte égoïste, mais plutôt de l’amour de soi, un amour qui se répercute positivement sur les membres de votre famille.

Reconnaître ses limites c’est accepter d'être humain et d’avoir des besoins spécifiques et des aspirations. Cela nécessite comme cité plus haut, une communication ouverte et honnête avec la famille en établissant des attentes réalistes.

La famille est un choix qui nous est imposé dès nos premiers moments de vie. Qu’on le veuille ou pas, elle joue un rôle important dans tout notre parcours de vie. Il est donc de notre devoir de savoir créer des relations saines avec chaque membre qui la constitue. Cela passe par l'acceptation de cette dernière, la communication ouverte, le respect mutuel et la reconnaissance de ses limites. 

Toutefois, il est à noter que créer des liens sains avec sa famille est une tâche qui incombe à chaque membre afin de créer une atmosphère propice à l’épanouissement de tous.

 

Se Reconstruire: Trouver la Force de Grandir Avec Nos Boulets du Passé

Le passé peut être un fardeau lourd à porter pour beaucoup d'entre nous. Ces expériences passées, souvent douloureuses ou traumatisantes, peuvent peser sur notre présent et entraver notre capacité à être pleinement heureux, surtout en tant que parents. Cependant, il est possible de trouver la force de grandir et de se reconstruire malgré ces boulets du passé. 

Dans cet article, nous explorerons ce que signifie vraiment ce concept, les avantages à s'en libérer et les astuces pour les parents qui souhaitent vivre une vie meilleure et offrir le meilleur à leurs enfants.

 

Les Boulets du Passé: Comprendre leur Impact

Les "boulets du passé" font référence aux expériences, aux émotions et aux traumatismes non résolus qui continuent à hanter notre présent. Ces poids émotionnels peuvent provenir de diverses sources telles que des relations toxiques, des traumatismes d'enfance, des échecs personnels ou professionnels, et même des attentes non réalisées.  Ils peuvent avoir un impact significatif sur notre bien-être mental et émotionnel, et par extension, sur notre capacité à élever nos enfants dans un environnement sain et positif.

Pour illustrer cette réalité, nous allons vous raconter l’histoire de Sophie, une mère de deux enfants. 

Sophie a vécu une séparation difficile qui a laissé des cicatrices émotionnelles profondes. Les premières années en tant que parent solo ont été marquées par des nuits sans sommeil et une lutte constante pour maintenir l'équilibre émotionnel. 

Cependant, Sophie a choisi de se reconstruire en faisant preuve de résilience. Elle a suivi des séances de thérapie avec nous, a développé des rituels apaisants pour elle-même et ses enfants, et a transformé cette épreuve en une opportunité de croissance personnelle. 

Aujourd'hui, elle est une source d'inspiration pour d'autres parents qui traversent des moments difficiles.

En tant que parents, il est crucial de reconnaître comment ces boulets peuvent altérer notre perception du monde, nos réactions face au stress, et, par extension, notre capacité à offrir un environnement stable à nos enfants. Un parent qui porte le fardeau d'un passé non résolu peut involontairement transmettre des schémas négatifs à ses enfants, créant ainsi un cercle vicieux.

 

Les Avantages de se Libérer des Boulets du Passé

Se défaire des boulets du passé offre de nombreux avantages, tant sur le plan personnel que parental. Tout d'abord, cela permet de retrouver une paix intérieure et un sentiment de légèreté. En laissant derrière nous les fardeaux émotionnels, nous pouvons mieux nous concentrer sur le présent et envisager l'avenir avec optimisme. 

En tant que parents, cela nous permet d'être plus présents et attentifs envers nos enfants, de leur offrir un soutien émotionnel solide et de créer des liens affectifs plus forts.

Cela nous rappelle l’histoire de Marc, un père qui a dû faire face à des erreurs du passé liées à son implication insuffisante dans la vie de ses enfants. Au lieu de se laisser submerger par la culpabilité, Marc a choisi d'utiliser cette prise de conscience comme un catalyseur pour un changement positif. 

Il a commencé à consacrer du temps de qualité à ses enfants, à s'impliquer activement dans leur éducation et à créer des souvenirs positifs. Cette transformation a renforcé le lien entre Marc et ses enfants, illustrant ainsi le pouvoir libérateur de se défaire des boulets du passé.

Vous aimerez être comme Marc et Sophie, nous avons quelques astuces à partager avec vous.

 

Astuces pour les Parents: Se Débarrasser des Boulets du Passé

  1. Pratiquer la Pleine Conscience : Prenez le temps chaque jour pour vous connecter avec vous-même et observer vos pensées et émotions sans jugement. La pleine conscience peut vous aider à prendre du recul par rapport aux souvenirs douloureux et à développer une perspective plus positive.
  2. Exprimer ses Emotions: Trouvez des moyens sains et constructifs pour exprimer vos émotions, que ce soit par l'écriture, la méditation, l'art ou la thérapie. Libérer ces émotions refoulées peut vous aider à vous en débarrasser progressivement.
  3. Pratiquer le Pardon: Apprenez à pardonner, que ce soit à vous-même ou aux autres. Le pardon n'est pas un acte de faiblesse, mais plutôt un moyen de se libérer du ressentiment et de la rancœur qui peuvent être des poids émotionnels.
  4. Changer sa Narration: Repensez à la manière dont vous percevez votre passé. Essayez de changer votre narration intérieure en mettant l'accent sur les leçons apprises et la croissance personnelle plutôt que sur les échecs et les regrets.

 

Transformez vos faiblesses en forces

En naviguant à travers les défis du passé en tant que parent, il est crucial de reconnaître que chaque expérience, qu'elle soit positive ou négative, contribue à notre croissance personnelle. Nos boulets du passé peuvent devenir des outils précieux pour façonner notre avenir et celui de nos enfants. 

Par exemple, en apprenant à surmonter nos propres obstacles, nous transmettons à nos enfants des compétences précieuses en résilience et en gestion émotionnelle. De plus, en pratiquant l'auto-compassion et en recherchant activement des ressources de soutien, nous pouvons créer un environnement familial où chacun se sent écouté, compris et soutenu. 

En tant que parents, il est normal de ressentir parfois un poids écrasant du passé, mais il est essentiel de se rappeler que chaque défi surmonté nous rend plus forts. En partageant nos histoires et en nous soutenant mutuellement, nous pouvons trouver la force nécessaire pour guérir et grandir. Nous sommes là pour vous accompagner dans ce voyage de transformation, pour vous fournir les ressources et le soutien dont vous avez besoin pour surmonter vos boulets du passé et vivre pleinement votre vie de parent. 

 

Réservez Votre Place pour un moment tout tout rien que pour vous

Pour en savoir plus sur la façon de se défaire des boulets du passé et de vivre une vie plus épanouie en tant que parent, nous vous invitons à réserver votre place 

Rejoignez-nous pour une discussion enrichissante et des conseils pratiques pour trouver la force de grandir et offrir le meilleur à vos enfants.

Inscrivez-vous maintenant : Cliquez ici



S'épanouir en tant que parent : trouver un sens à sa vie au-delà des responsabilités familiales

Avez-vous déjà eu cette étrange sensation de vide intérieur assis sur votre canapé tout seul ? De nombreux autres parents la vivent, vous n’êtes pas seul. Si vous l’avez déjà vécu, ça signifie tout simplement que vous vous inquiétez pour votre vie. En d’autres termes, vous vous demandez au fond de vous si vous êtes heureux et si c’est cette vie que vous aimerez mener. Dans un cas comme dans l’autre, il vous serait bénéfique d’apprendre à mettre un sens à votre vie. A travers cet article, vous trouverez le réel sens de votre vie afin de devenir un parent plus épanoui.

 

C’est quoi donner un sens à sa vie ?

En tant que parent, le sens que l’on donne à sa vie est de prendre soin de ses enfants, de leur offrir une bonne éducation et l'avenir le plus radieux qui soit. C’est un acte très louable, d'ailleurs de nombreux parents s’épanouissent dans celui-ci. Donner un sens à sa vie, c’est donc se fixer des objectifs dont la réalisation/ le processus de réalisation nous offrent un sentiment de réjouissance sans pareil, une fierté absolue. 

Donner un sens à sa vie c’est aussi pour plusieurs, déterminer l’impact que l’on souhaite laisser après notre existence. Mais pour certains parents, bien que prendre soin de leurs enfants leur apporte un bonheur infini, un manque/ vide réside toujours en eux. Il est donc important à ce moment de se détacher de sa casquette de parent pour n'être que soi-même. Pour ainsi se redécouvrir, poser les bonnes questions qui nous apportent un sens complet à notre existence. 

Pourquoi donner du sens à sa vie ?

Ne pas donner un sens à sa vie c’est passer son existence à poser des actes sans connaître les raisons pour lesquelles on les pose. C’est ne pas se connaître soi-même,et ne pas connaître ce qui pourrait nous rendre heureux. 

L’humain étant un être qui recherche constamment le bonheur, il serait donc absurde de vivre ainsi. Vous aurez tout à gagner à donner du sens à votre existence pour de nombreuses raisons.

Risque réduit de comparaison 

En tant que personne qui s'est fixée une mission, vous serez plus enclin à vous comparer à vous-même, à comparer vos résultats de la veille et ceux d’aujourd’hui. Vous aurez cette facilité de compréhension que ce qui rend de nombreuses personnes heureuses, n’est pas le cas avec vous. 

Nous vivons actuellement dans un monde dans lequel nous sommes influencés par les réseaux sociaux. Au vu des réussites personnelles et professionnelles des uns et des autres,il peut être difficile de ne pas envier leurs résultats, sauf pour les personnes qui savent à quoi elles sont destinées. 

Un optimisme inégalable

On parle ici de la boule d’énergie qui vous motivera au quotidien à vous lever pour réaliser votre mission. Il vous sera plus aisé de voir les choses du bon côté, de voir le verre à moitié plein ( aah ce fameux verre 😂). Les personnes munies d’un objectif fort qui guide leur vie, qui leur apporte de la joie, ne lâcheront pas d’aussi tôt sans avoir donné le meilleur, voir l’impossible !! 

Meilleure santé mentale 

Saviez que de nombreuses personnes souffrant de dépression le sont parce qu’elles n’ont pas donné un sens à leur vie? De ce fait, elles sont facilement atteignables par les différents évènements néfastes que traversent notre planète. Quand on sait que les guerres, les catastrophes naturelles et plein d’évènements qui ne dépendent pas de nous peuvent avoir un impact significatif sur notre existence, il est plus aisé de sombrer dans des pensées négatives qui conduisent à la dépression.

Meilleur entourage 

En se fixant des objectifs de vie claire, il vous sera naturel de connaître les personnes qui vous aideront ou pas dans cette voie. Cela est essentiel pour votre bien-être, car on sait à quel point le choix de notre entourage est décisif sur la qualité de vie que l’on souhaite mener.

 

Maintenant que vous savez pourquoi il est important de donner du sens à sa vie, il est temps de découvrir comment y parvenir.

Comment donner du sens à sa vie ? 

Pour donner du sens à sa vie en tant que parent, il est indispensable de se dévêtir de cette casquette pour n'être que soi même. Un geste que beaucoup jugent égoïste à tort dans la mesure où un parent qui a trouvé le réel sens de sa vie est plus stable et apte à prendre soin de son enfant qu’un parent qui ne l’est pas. Pour donner du sens à votre vie, trouver votre véritable pourquoi. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous: 

Faites ce qui vous passionne 

Difficile en tant que parent, quand on sait toutes les charges physiques, mentales ou financières qui pèsent sur votre tête. Mais faire ce qui vous passionne pourra consister en des petites actions qui vous plaisent et pas qu’à vos enfants. Prenez la peine de lister tout ce que vous aimeriez faire par ordre de priorité. Ce qui vous met des papillons au ventre, et faites en sorte de le rendre possible. N’oubliez pas : trouver un sens à votre existence en dehors de vos enfants n’est pas de l'égoïsme, c’est de l’amour de soi.

Fixez-vous des objectifs 

Il n’y a rien de plus clair que des objectifs bien définis lorsque l’on souhaite donner un sens à sa vie. Les objectifs c’est en fait des résolutions que l’on prend, juste que l’on se fixe une période d’atteinte de ces derniers. Pour certains, des objectifs financiers semblent être l’idéal pour donner du sens à leur vie. 

Ils souhaitent d’ici 5 ou 10 ans devenir millionnaire. C’est un véritable levier qui les pousse à se lever chaque jour. Pour d’autres, il peut s’agir d’aider les gens, de faire dans l’humanitaire, la religion…. Vous l’aurez compris, l’objectif est ce qui vous fera vous sentir à votre place sur notre planète. 

Alignez-vous à vos valeurs 

Les valeurs, c’est ce qui nous définit, ce qui fait de nous ce que nous sommes. Si vous avez des valeurs fortes, comme l’acceptation de l’autre, la santé du globe, l’égalité hommefemme, vous serez plus enclin à vous positionner pour les défendre : vous aurez donc trouvé un sens à votre vie 🙂. 

 

Donner un sens à sa vie en tant que parent, n’est pas chose aisée quand l’on sait que la société nous en impose déjà un : celui de parent. Bien que ce soit une mission très noble, être parent ne suffit pas pour se sentir pleinement accompli. Il est donc indispensable de se remettre en question pour trouver votre véritable voie. Celle qui vous comblera de satisfaction, celle qui vous incitera à vous lever tous les jours.

 

Vous aimerez mener une vie qui a du sens ? Rejoignez notre webinaire gratuit dès maintenant ! Nous avons hâte de discuter avec vous et avec de nombreux autres parents qui sont dans votre situation.